naar top
Menu
Logo Print

COMBINER LES COULEURS, PLUS QU'UNE QUESTION D'EMOTION

La science derrière les couleurs

CIELab place une couleur sur la base de sa position: verticale, horizontale et sur le cercle chromatiqueVous êtes-vous déjà demandé pourquoi certaines couleurs sont si bien assorties? Ou pourquoi les couleurs jaune et bleu vont si bien ensemble? Et comment se fait-il qu'un collègue peintre parvient toujours à réaliser les bonnes combinaisons de couleurs? A-t-il tout simplement bon goût? C'est en partie vrai; derrière la combinaison des couleurs se cache une véritable science, qui montre avec précision quelles couleurs sont assorties ou pas.

UTILISER LES COULEURS

S'il existe de nombreux systèmes de couleurs
partant de trois ou quatre couleurs, nous nous limitons
ici à un système qui part de trois couleurs de base.

Additif: RGB

Dans le système additif, le rouge, le vert et le bleu sont les couleurs primaires. Le mélange de ces trois couleurs dans une certaine proportion crée d'autres couleurs secondaires. Si les trois couleurs sont mélangées en des quantités identiques, on obtient le blanc.

Soustractif: CMY

Le mélange soustractif des couleurs se fait avec de la peinture ou de l'encre. Ici, le cyan, le magenta et le jaune (yellow) sont les couleurs primaires. Quand les trois couleurs sont mélangées dans une proportion identique, on obtient rouge, vert et bleu. Les couleurs sont plus claires par l'ajout du blanc. L'ajout du noir à une couleur la fera grisonner.

CHAQUE COULEUR A SA PLACE 

Le cercle chromatique selon le Color Cluster SystemLes couleurs sont classées dans un cercle chromatique selon leur position dans le spectre chromatique, dans le sens anti-horloger. Ceci découle de l'histoire, mais a aussi une explication logique: le jaune se place dans le haut du cercle (en référence au soleil) et le bleu dans le bas du cercle (une référence à l'eau). Or, le cercle chromatique est trop simpliste, parce qu'il s'appuie sur les couleurs de base dans leur forme la plus pure et la plus saturée; le rouge est simplement rouge et pas p.ex. rouge bordeaux ou rouge vif. Aussi, le cercle chromatique a été étendu en une sphère, où la couleur est déterminée à l'aide de sa position dans trois directions. La valeur ou clarté (de clair à foncé) est déterminée, mais aussi la chrominance ou intensité chromatique et la tonalité ou tonalité chromatique. CIELab a développé ceci et a placé le rouge à 0° sur le cercle chromatique; en effet, le rouge donne les impulsions les plus fortes dans notre cerveau, après le vert et le bleu. Entre l'œil et le cerveau, une couleur est 'développée' avec une distinction entre clair et foncé (l'axe L) et entre rouge, vert et bleu. Les axes A et B restituent l'espace chromatique perceptible.

LE COLOR CLUSTER SYSTEM

Au moyen de cours et d'ateliers, on tente de procurer une meilleure compréhension de la dynamique des couleursL'un des systèmes basés sur la norme du CIELab est le Color Cluster System®. Ici, les couleurs sont subdivisées de façon détaillée, de sorte que chaque couleur a sa place spécifique. La base est le Color Circle du Color Passport Institute.

Subdivision

Pour que tout reste bien structuré, ce cercle chromatique est scindé en quadrants, modules et familles. Il existe quatre quadrants de 90°. Chaque couleur n'y est pas rendue aussi souvent (songez au vert et au jaune). Ceci découle du fait qu'il y a plus de teintes de vert que de jaune. 
Il existe six segments de 60° chacun, selon la couleur. Chaque segment comprend deux modules: c'est important pour combiner les couleurs. Chaque segment est également constitué de six familles chromatiques.

FAMILLES DE COULEURS 

Toutes les nuances de couleur sont classées dans un manuel synoptiqueChaque famille de couleurs comporte quelque 200 couleurs, restituées dans une matrice. Un axe vertical indique le grisonnement d'une couleur, l'axe horizontal, l'intensité chromatique. La réunion de couleurs ayant les mêmes propriétés et dont la perception est quasi identique, est dénommée groupage chromatique. Dans cette matrice sont répartis 25 groupes (de quatre teintes chacun) selon leur style, type et culture, de sorte que chaque couleur reçoit un profil spécifique.