naar top
Menu
Logo Print

PRÉFÉRENCES DE STYLE ET PRATIQUE DES REVÊTEMENTS DE TAPIS

Pour recouvrir de tapis les escaliers, il n’existe pas de tendances très spécifiques, mais au Royaume-Uni, on note un penchant pour un recouvrement de l’escalier avec un tapis à rayures, de préférence en combinaison avec une couleur unie dans le couloir ou à l’étage. En Belgique, on travaille plutôt cinq styles d’habitat. Nous offrons également quelques conseils utiles sur la façon d'installer un tel revêtement de tapis.

tapijtbekledingPREFERENCES DE STYLE

Happy young

Les couleurs vives donnent de l’énergie dans un intérieur ludique et contemporain. L’occupant fait preuve de créativité avec un art et des accessoires particuliers, mais la base de l’aménagement est fonctionnelle. Un chouette mix de meubles au design coûteux et abordable, et un solide sol stratifié en bois sont un must en raison de l’usage intensif. La finition est de préférence un recouvrement d’escalier de propre conception avec un tapis de couleur branchée comme accroche visuelle.

Industrial

Inspiré par l’ambiance virile des anciens entrepôts aux murs de brique, sols de béton et châssis métalliques. Un intérieur aux bords et rebords crus, dans lequel les meubles supportent les chocs et se combinent avec des armoires d’archivage métalliques et des grands bancs lounge. La palette de couleurs n’est pas tendre: l’indigo, le rouge vin ou le brun roux pour le recouvrement d’escalier avec du tapis dynamise la base noir et blanc.

Minimalisme moderne

Les fans d’architecture optent pour des lignes tendues et une expérience spatiale. L’ambiance est moderne et luxueuse grâce aux grandes parties vitrées, aux murs hauts et à la base claire blanc et noir. Le design élégant est le seul ajout dans cet intérieur propre et intemporel. Les naturels ton-sur-ton dominent et ici et là, on peut jouer avec une couleur d’accentuation primaire marquée. Par exemple pour le recouvrement d’escalier avec du tapis.

Natural living

Un lien avec la nature dans le living. Les plantes d’ambiance sont un must, mais il existe bien d’autres façons de donner une apparence naturelle à l’intérieur. Comme avec des matériaux tels que le rotin, le lin et la laine, dans des tons blancs et naturels comme base confortable, avec une finition en bois altéré ou grisé. L’ensemble est complété par un recouvrement d’escalier chaud dans la couleur d’accentuation ultime pour cet habitat naturel: vert.

New classic

Grâce au mix réussi de classique et moderne, un tel intérieur reçoit son charme intemporel. Des détails authentiques sont conservés et l‘intérieur est modernisé par des matériaux luxueux, des couleurs et des formes assorties à l’ancien et au nouveau. Le brun, le gris et les tons verts sont ici assortis, tout comme les dessins banchés avec une touche classique, comme un pied-de-poule, un coussin décoratif et une peau luxueuse. Des éléments que l’on voit aussi dans le recouvrement d’escalier avec un tapis.

AU TRAVAIL

Les fournitures pour recouvrir un escalier avec un tapis sont les suivantes: peigne à colle, colle de contact, cutter, ciseaux, marteau et agrafeuse (pour agrafer le sous-tapis quand on opte pour cette méthode). Fort logiquement, on doit mesurer avec précision avant d’entamer le travail quelle est la longueur précise du tapis qui est nécessaire. Ceci se fait dans les étapes suivantes:

tapis
Chaque marche d’escalier est mesurée

Etape 1

La mesure débute dans le bas de l’escalier. La longueur de la marche, la hauteur de la contre-marche et l’arrondi du nez d’escalier sont mesurés. Les chiffres obtenus sont additionnés et on connaît donc la longueur exacte du recouvrement de tapis exigé. Mais si l’on choisit aussi un sous-tapis, on doit ajouter 4 cm par marche d’escalier. Et pour exclure toutes les éventualités, on ajoute encore un demi-mètre au total.

 

ondertapijt
Ici, le sous-tapis est placé tendu

Etape 2

Le sous-tapis est coupé à la bonne longueur, agrafé et encollé sur l’escalier, après l’avoir nettoyé et séché en profondeur. Cette fois, on travaille du haut de l’escalier vers le bas. La colle de contact est appliquée sur la marche d’escalier avec le peigne à colle. Puis, le sous-tapis y est bien appuyé. Pour une fixation particulièrement solide, le sous-tapis est fixé aux bords et au dessous du nez de marche avec quelques agrafes. Tout ceci est répété jusqu’à ce que l’escalier entier soit recouvert par un sous-tapis.

tapijt
Le tapis est fixé du bas vers le haut

Etape 3

Le tapis proprement dit est coupé à la bonne dimension. Ceci s’effectue de la même façon que pour le sous-tapis, à cette différence que la longueur totale précise est déjà connue et que la fixation s’effectue du bas en haut. Le sous-tapis est enduit soigneusement de colle de contact et le tapis est posé par-dessus et fermement appuyé. Le tapis est martelé aux bords et sur les nez de marche. Cette manipulation est exécutée pour toutes les marches. Si le tapis est aussi utilisé pour le palier, on doit prolonger jusque par-delà le premier nez d’escalier afin de masquer joliment la transition entre les deux parties. Lorsque le tapis a un certain modèle ou ‘pilosité latente’ (les poils indiquent tous une seule direction), on doit veiller à poser tous les (éventuels) morceaux de tapis du même côté.

tapijt
Le tapis est martelé dans les joints

Etape 4

La finition. Si des fils effilochés ou autres imperfections sont visibles sur le tapis, on doit les occuper immédiatement avec une paire de ciseaux. L’escalier, et donc aussi le recouvrement de tapis, peuvent déjà être foulés après 24 heures, mais un petit test prudent est recommandé.