naar top
Menu
Logo Print

Volumes de construction futurs sur les principaux marchés européens

Légère croissance pour la plupart des pays européens, baisse prévue uniquement au Royaume-Uni
magazine

Vu l'abondance d'informations sur les tendances et évolutions économiques, un large éventail de modèles prévisionnels sont disponibles, axés sur des secteurs spécifiques de l'économie de pays européens. Pour le secteur de la construction, des modèles prévisionnels fiables sont toutefois difficiles à trouver et les volumes de construction futurs sont donc difficiles à prévoir avec précision.
USP a commencé à collecter des données d'architectes de huit pays européens, ce qui a donné lieu à la naissance du European Architectural Barometer en 2009. Durant une décennie, des données ont été collectées à chaque trimestre sur l'évolution du portefeuille de commandes, le chiffre d'affaires, les projets différés ou annulés, le PIB, les nouveaux permis de bâtir et autres. Sur la base d'une combinaison de ces évolutions et attentes des cabinets d'architectes et d'autres indicateurs comme la confiance des consommateurs, de l'industrie et de la construction, USP a développé un modèle prévisionnel extrêmement précis pour les évolutions futures dans le secteur de la construction. C'est sur la base de ce modèle que la croissance des volumes de construction pour les deux prochaines années d'un peu plus de 1% est prévue sur l'ensemble du marché européen, même si cette prévision varie d'un pays à l'autre.
Le marché de la construction belge a été moins durement touché par la crise, surtout grâce à un marché de la construction résidentielle neuve solide. La croissance belge des volumes de construction présente cependant aussi une baisse en 2019, suivie seulement d'une croissance légère d'environ 1% les deux années suivantes. On observe pour nos pays voisins aussi une tendance à la hausse pour ces deux prochaines années. Il n'y a que pour le Royaume-Uni qu'il est clair que les volumes de construction vont chuter. Ces résultats doivent toutefois être interprétés prudemment. Le Brexit imminent, les conséquences possibles pour les investissements et la pénurie de main-d'œuvre dans le secteur de la construction génèrent beaucoup d'incertitude, qui influencera aussi le sentiment et les opinions des architectes.
Lisez ici le rapport complet.