naar top
Menu
Logo Print

La Confédération Construction et la PMC veulent une norme d'investissement de 5%

Plus d'avantages nécessaires dans le cadre des projets de construction et/ou de rénovation
magazine

La Belgique investit aujourd'hui 2,3 % de son PIB dans l'efficacité énergétique de ses infrastructures. Mais sachant que la moyenne européenne est de 3%, le taux d'investissement est faible. De plus, le gouvernement n'a pas suffisamment investi depuis des décennies, de sorte qu'une manœuvre de rattrapage est plus que jamais nécessaire. C'est pourquoi la Confédération Construction et la Fédération des Producteurs belges de Matériaux de Construction (PMC) demandent au prochain gouvernement fédéral d'opter résolument pour une norme d'investissement ambitieuse de 5%. Ainsi, de nombreuses infrastructures obsolètes (des routes aux transports publics en passant par les bâtiments) pourront enfin être optimisées.
Les deux organisations considèrent également comme une priorité absolue de soutenir les investissements familiaux lorsque les familles construisent et/ou rénovent une maison. Une mesure clé est l'extension du taux réduit de TVA de 6% pour la démolition et la reconstruction. Ce taux ne s'applique plus que dans 32 zones urbaines, mais devrait être généralisé à l'ensemble du pays.
Dans le même ordre d'idées, la Confédération Construction et la PMC demandent des avantages fiscaux supplémentaires pour les travaux économes en énergie ou respectueux de l'environnement. En outre, la charge fiscale sur l'immobilier devrait être réduite et l'investissement dans le logement locatif devrait être encouragé. Enfin, les deux organisations exigent une relance claire du marché du travail. Le 'déséquilibre' entre les demandeurs d'emploi et les employeurs ayant des postes vacants doit être effacé.

CONFEDERATIE BOUW

CONFEDERATIE BOUW

+3225455600
-