naar top
Menu
Logo Print

Les entreprises belges à la traîne en matière de numérique

La plupart des entreprises belges de construction n’utilisent pasencore les dernières technologies numériques
magazine

Tout comme beaucoup d'autres secteurs, la construction est à l'orée d'une grande transition numérique. Pour l'instant, les entreprises de construction utilisent principalement des applications numériques pour gérer leur administration. Les applications numériques disruptives suscitent également de l'intérêt, mais selon une étude de la Confédération Construction, il semble qu'il s'agisse encore d'une minorité évidente.
Des 272 entreprises répondantes, seules 3 % utilisent l'impression en 3D, 3 % font usage de la robotisation, 1 % numérise en 3D et 1 % se sert de drones. Parmi elles, 4 % travaillent avec le Building Information Modelling (BIM). Le BIM est une méthode permettant de partager facilement des données entre différents partenaires à l'acte de construire en utilisant des maquettes numériques en 3D, ce qui en fait un élément-clé de l'avenir du secteur.
Aux Pays-Bas, 1 entreprise de construction sur 5 travaille avec le BIM, ce qui les rend beaucoup plus nombreuses que dans notre pays. Robert de Mûelenaere, Administrateur délégué de la Confédération Construction estime que le secteur belge de la construction doit être vigilant. L'absence d'intégration de certaines technologies entraînera à court terme un sérieux désavantage concurrentiel par rapport aux entreprises de construction étrangères. La Confédération Construction pense qu'il s'agit maintenant d'accompagner correctement le secteur dans la transition vers ces nouvelles technologies afin que les entreprises puissent constater la valeur ajoutée des outils numériques.

CONFEDERATIE BOUW

CONFEDERATIE BOUW

+3225455600
-